Tailler les tomates

Tailler ou ne pas tailler les tomates ?

Tailler les tomates signifie enlever les gourmands (petite tige qui pousse entre le tronc principal et les feuilles).

Il existe plusieurs écoles. Tout d’abord il est important de savoir que même si l’on ne taille pas les tomates, elles donneront quand même.

Après il faut situer la région ou l’on cultive les tomates. Car entre le sud de la France et la Bretagne par exemple il y a une grande différence. Un été très sec ou les tomates pousseront tranquillement, alors qu’en Bretagne les plants de tomates peuvent faire plus de 2 m² (de vrais buissons). Il est important de tailler les tomates pour laisser une coupe propre et nette, bien enlever les gourmands et certaines feuilles.

Les expériences que nous avons faites en Bretagne nous ont démontré que si nous ne taillons pas les tomates, elles sont plus sensibles au mildiou. Le buisson que forme la tomate stocke de l’eau après les pluies et ainsi favorise une attaque rapide du mildiou.

Alors que lorsque l’ on taille les tomates on assure une bonne ventilation, ce qui permet au plant de sécher rapidement. Les différentes attaques de mildiou que j’ai pu observé sont toujours arrivées au bord des feuilles ou à la base des feuilles mais jamais là ou il y avait eu une taille.
Donc je ne suis pas partant pour dire que tailler les tomates favorise les maladies.

Le mildiou …

Le mildiou est un champignon qui se balade sous la forme de spore dans le jardin, le sol, et l’air. Il est toujours présent mais pas actif. Il a besoin d’un taux d’humidité de 80 % environ et d’une température entre 15 et 25 ° pour devenir actif.

Ainsi quand on a des saisons sèches, on ne voit pas de mildiou et quand on a des saisons humides il y a beaucoup de mildiou.

Les expériences faites en Bretagne ont démontré qu’un plant bien aéré ralentit l’action du mildiou.

Depuis 2015, nous cultivons des tomates dehors selon les techniques présentées dans la vidéo. Après avoir testé sans taille ni sans traitement pendant plusieurs année sans grand résultat on a pu observer que si l’on taille bien les tomates anciennes, la production et la résistance aux maladies est améliorée. Car les tomates anciennes peuvent produire plus de feuilles que de fruits, ainsi en les taillant, nous les stimulons à la fructification.
Un plant bien aéré sèche mieux après une pluie, ce qui ralentit l’action du mildiou.

C’est pourquoi nous vous conseillons de tailler les tomates et par temps humide de passer un traitement à base de prêle pour renforcer la plante.